Personnes concernées

A qui s’adresse la médiation ?

La médiation s’adresse à tous ceux qui souhaitent élaborer eux-mêmes la solution la plus adaptée à leur litige. Elle suppose donc la volonté réelle et exprimée que les parties agissent en toute loyauté et dans une volonté commune de trouver une solution durable.

Aussi, la médiation trouve sa place dans tout type de conflit et dans tous les domaines du droit mais plus spécifiquement :

- lorsque les parties doivent continuer à avoir des relations entre elles : notamment dans les conflits familiaux, en présence d’enfants, en cas d’indivision, dans les relations commerciales, entre associés ;

- lorsque le conflit doit demeurer confidentiel ;

- quand une solution doit être trouvée rapidement ;

- s’il y a une nécessité de réparer dans le cadre de relations professionnelles, personnelles et affectives ;

- lorsque la Justice ne peut proposer de solutions au problème posé ;

- si l’affaire est particulièrement complexe, ou si plusieurs domaines du droit sont concernés.

Exemples

A titre d’exemples, la médiation peut concerner :

- Dans le cadre familial, toutes les formes d’union : le mariage, le PACS et le concubinage ; les liens intergénérationnelles dans leur diversité pour maintenir ou rétablir des liens grands-parents /petits enfants ou parents /jeunes adultes ; les relations frères /sœurs ;

- Les situations de ruptures et leurs conséquences : décès, séparation, incommunicabilité, éloignement, successions ; les situations familiales à dimension internationale ; les situations familiales concernées par la protection de l’enfance
(famille d’origine / famille d’accueil)… ;

- Dans les relations entre entreprises, organisations ou groupes : les conflits entre commerçants, avec un client, un fournisseur ;

- Dans l’entreprise : les relations hiérarchiques ou entre collègues, les problèmes de harcèlement moral ; les conflits entre associés ; conflit salarial… ;

- Dans les relations de voisinage, entre co-propriétaires, entre bailleurs et locataires… ;

- Dans les relations avec les collectivités publiques et leurs établissements publics (concernant leurs missions non régaliennes), et au sein des services publics (fonction publique, hôpital, établissement scolaire…) ou groupes associatifs ;